Childhood cancer patients in Africa

Promouvoir l'espoir et la santé

25/05/17

L

a Fondation Bristol-Myers Squibb annonce le lancement de HOPE, un programme mondial de 100 millions de dollars américains pour aider les enfants d'Afrique atteints de cancer.


Portrait d'un jeune patient cancéreux

Jeune patiente en attente de voir un oncologue à l'hôpital Princess Marina (Botswana). L'initiative HOPE vise à traiter plus de 5 000 enfants et à former des milliers de professionnels de la santé dans cette région du monde.

Pour les enfants atteints d'un cancer, leur lieu de résidence détermine bien trop souvent leur chance de survie.

La Fondation Bristol-Myers Squibb a récemment lancé le programme mondial HOPE (Hématologie-Oncologie Pédiatrie Excellence) qui vise à améliorer les résultats de santé des enfants atteints de cancer dans l'Afrique australe et orientale.

En collaboration avec les centres du cancer et d'hématologie pour enfants dans l'État du Texas et la BIPAI (initiative internationale du collège de médecine Baylor sur le SIDA pédiatrique) mise en œuvre par l'hôpital des enfants du Texas, la Fondation Bristol-Myers Squibb a annoncé cette semaine une subvention combinée de 100 millions de dollars américains pour construire et administrer un réseau de thérapies hémato-oncologiques entièrement novatrices et destinées à la population pédiatrique afin de traiter et d'améliorer radicalement le pronostic de milliers d'enfants dans cette région du monde.

Pour nous, aucun enfant dans le monde ne devrait mourir d'un cancer. Cet objectif est et restera notre priorité. Au minimum, chaque enfant devrait avoir les mêmes chances de lutter contre cette maladie.
Mains d'une femme posées sur les jambes

Une mère reprend enfin espoir après avoir trouvé un oncologue qui suivra son fils de 7 ans à l'hôpital Princess Marina. Plusieurs cliniques avaient refusé la prise en charge de l’enfant en raison d'une capacité insuffisante à traiter le cancer pédiatrique.

« Pour nous, aucun enfant dans le monde ne devrait mourir d'un cancer. Cet objectif est et restera notre priorité » déclarent Giovanni Caforio, M.D. et PDG, et David G. Poplack, M.D., des centres de cancer et d'hématologie du Texas dans l'article Leadership Insights sur BMS.com. « Au minimum, chaque enfant devrait avoir les mêmes chances de lutter contre cette maladie. »

En Afrique, plus de 100 000 enfants développeront un cancer cette année. La vaste majorité d'entre eux décédera par manque d'accès à des services de diagnostic et de traitement. Ce chiffre contraste nettement avec la situation des pays à revenus élevés où 80 % des patients pédiatriques atteints d'un cancer survivront.

Le programme mondial HOPE s'appuiera sur les réalisations de l'initiative SECURE THE FUTURE de la Fondation Bristol-Myers Squibb en partageant et en reproduisant les enseignements et les expériences du modèle VIH/SIDA qui a obtenu d'excellents résultats. Secure the Future a permis aux enfants séropositifs d'atteindre l'âge adulte en bénéficiant d'une meilleure qualité de vie et en espérant un avenir meilleur.

« Cette initiative qui s'appuie sur les 18 ans de réussite du programme SECURE THE FUTURE de la Fondation Bristol-Myers Squibb offrira un nouvel espoir aux familles touchées par les troubles sanguins et les cancers des enfants » précise Caforio.