Christophe Durand revient sur les enjeux de Bristol Myers Squibb dans le cadre du Plan Innovation Santé 2030

24 août 2021
Réduire la dépendance transfusionnelle des patients

Interviewé par le magazine Décision & Stratégie Santé, Christophe Durand, General Manager de Bristol Myers Squibb France, partage sa vision sur les annonces gouvernementales du CSIS et leurs répercussions pour une entreprise biopharmaceutique centrée sur l’innovation. Christophe Durand a également détaillé les aouts de la recherche et du portefeuille de Bristol Myers Squibb. 

« Le secteur pharmaceutique a annoncé lors de Choose France des investissements totaux de 470 millions d’euros pour les prochaines années là où la filiale française de Bristol Myers Squibb sur la seule dimension des essais cliniques investit à elle seule plus de 100 millions chaque année, et ce budget augmente régulièrement. […] Je me félicite que dans la stratégie Innovation Santé 2030, certaines mesures reconnaissent enfin l’importance de la recherche clinique. » 

« Nous avons été un des acteurs clés de cette édition certes de l’Asco mais aussi de l’EHA. 75 études qui couvrent 18 tumeurs différentes ont été présentées. Ce qui nous a permis de mettre en avant nos incontournables immunothérapies, nos thérapies cellulaires notamment dans le myélome multiple, mais aussi la nouvelle génération d’IMiD. Les associations d’immunothérapies ont soulevé un vif intérêt. […] BMS est le seul laboratoire à disposer de trois immunothérapies. […] Enfin, les données de notre programme de développement dans le myélome multiple, avec notre CAR-T, renforce l’ambition qu’il soit non seulement first in class mais aussi best in class pour les patients atteints de myélome multiple triplement exposés. »

Pour en savoir plus, découvrez l'article en intégralité


NO-FR-2100165 - NP - Juillet 2021