Bristol-Myers Squibb, acteur majeur en immuno-oncologie

Bristol-Myers Squibb, acteur majeur en immuno-oncologie

Entreprise biopharmaceutique visionnaire et pionnière dans le traitement du cancer par immunothérapie (inhibiteurs de points de contrôle immunitaires), Bristol-Myers Squibb développe actuellement 17 nouvelles molécules dans 35 types de tumeurs1.

Au lieu de cibler directement les cellules tumorales, l’immunothérapie vise à «réveiller» le système immunitaire qui était «endormi» par les cellules cancéreuses.

En France, en 2011, Bristol-Myers Squibb a mis à disposition la première immunothérapie contre le cancer.

En moins de 10 ans, l’immunothérapie a pris une place considérable. Bristol-Myers Squibb a d’ores et déjà contribué au traitement de milliers de malades atteints de cancer en France, souffrant de cancers à des stades avancés : cancer bronchique, cancer du rein, mélanome, cancers ORL, lymphome de Hodgkin (une forme de cancer du sang).

Cependant, intensifier la recherche reste indispensable. Bristol-Myers Squibb est engagée, en partenariat avec la communauté scientifique et médicale, à améliorer très significativement les chances de survie et la qualité de vie des malades atteints de cancer.


Bristol-Myers Squibb dans le monde c’est :

  • 17 nouvelles immunothérapies en cours de développement4, sur un total de 38 molécules2 ;
  • Près de 25% de son chiffre d’affaires réinvesti dans la R&D chaque année, soit plus de 5 milliards de dollars en 20183 ;
  • 5 700 collaborateurs dédiés à la recherche et développement (R&D) sur 24 000 collaborateurs dans le monde ;
  • 4 domaines thérapeutiques4 : l’oncologie, les maladies auto-immunes, les maladies cardiovasculaires et la fibrose (hépatique et pulmonaire).

Bristol-Myers Squibb en France c’est5 :

  • La 1ère filiale du Groupe (hors USA) pour la R&D ;
  • 74 études cliniques en cours en oncologie et près de 5000 patients inclus dans ces essais ;
  • 94, c’est le nombre d’études menées par des équipes françaises (recherche publique ou privée) ayant bénéficié du soutien de Bristol-Myers Squibb.

Au-delà de la R&D, Bristol-Myers Squibb France soutient de nombreuses associations de patients, 25 en 2018.

Parmi elles, il y a la jeune association Corasso, reconnue d’intérêt général, qui informe et oriente les personnes touchées par un cancer de la tête et du cou (cancers ORL ).

Peu connus, ces cancers touchent 15 000 personnes chaque année en France6 et peuvent altérer considérablement la vie sociale.



1 : Bristol-Myers Squibb 2018 Financial Report, page 2
2 : https://www.bms.com/researchers-and-partners/in-the-pipeline.html
3 : https://www.bms.com/media/media-library.html
4 : Bristol-Myers Squibb 2018 Financial Report, page 4
5 : Données internes Bristol-Myers Squibb France à fin 2018
6 : Cancers des voies aérodigestives supérieures / Du diagnostic au suivi – INCa, février 2018 – Collection « Outils pour la pratique » à destination des médecins généralistes (page 4, Les chiffres des cancers VADS en France)

 


ONCFR1901010-01 - NP - Septembre 2019