LANCEMENT D’ATLAS : Un ambitieux programme de recherche collaborative publique/privée pour améliorer la comprhéension et le traitement des lyphomes

Communiqué de presse

Avec 86 000 nouveaux cas par an aux Etats-Unis et 18 000 en France, et des taux de mortalités qui demeurent élevés, le lymphome est un problème de santé publique.
Initié grâce à un programme de financement de l’innovation du Canceropôle Provence-Alpes-Côte d'Azur, 4 acteurs majeurs ont joint leurs forces pour lancer un partenariat d’envergure :
Bristol Myers Squibb, l’Inserm, à travers le Centre d’Immunologie de Marseille-Luminy (CIML), et l’Institut Carnot CALYM. 

 

Après une phase de test réussie, le lancement à grande échelle

L’ambition de ce programme de recherche conjoint est de fournir une première analyse dynamique haute résolution des lymphomes folliculaires et des lymphomes diffus à grandes cellules B, dans leur microenvironnement.

Le défi consiste à utiliser des techniques de pointe en matière de caractérisation cellulaire pour décrypter les bases de la physiopathologie de ces cancers. Pour ce faire, les équipes de recherche vont construire un “Atlas” qui permettra d’identifier les principaux paramètres biologiques associés à la transformation, la croissance de la tumeur, la rechute et la résistance aux traitements. Après une première phase qui a permis de démontrer la faisabilité d’approches technologiques innovantes développées dans les laboratoires de recherche académique impliqués, ATLAS entre dans le vif du sujet. Ces techniques vont maintenant être appliquées sur un grand nombre d’échantillons biologiques représentatifs de ces deux types de lymphomes B parmi les plus fréquents.

Un partenariat sur le long terme

Pour répondre à ce défi, Bristol Myers Squibb, Inserm Transfert pour l’Inserm/le CIML, avec deux équipes scientifiques du CIML (B. Nadel/S. Roulland et P. Milpied), et l’Institut Carnot CALYM ont signé un partenariat d’une durée de 4 ans.

« Grâce à la mobilisation sur un mode collaboratif de type « open innovation » de l’ensemble des partenaires impliqués sur ATLAS, scientifiques et financeurs, de nouvelles voies de recherche devraient s’ouvrir pour permettre d’orienter les patients vers des traitements plus appropriés et mieux ciblés, dès le diagnostic initial de leur lymphome B», précise Bertrand Nadel, Directeur de Recherche Inserm et co-directeur de l’équipe « Instabilité génomique et hémopathies humaines » du Centre d’Immunologie de Marseille-Luminy (CIML, Inserm/AMU/CNRS) et directeur de l’Institut Carnot CALYM.

Ce projet bénéficie du soutien financier du Canceropôle Provence-Alpes-Côte d’Azur : « Le Canceropôle est fier de soutenir le projet ATLAS à travers notre programme EmA. Ce projet innovant est un excellent exemple de la manière dont la recherche publique et privée peuvent unir leurs forces au niveau international dans le but d’identifier de nouveaux biomarqueurs et de nouvelles approches thérapeutiques au profit des patients atteints de lymphomes. » souligne Clara Ducord, Directrice du Canceropôle Provence-Alpes-Côte d'Azur.

« Nous sommes très fiers d’avoir contribué à ce programme de recherche stratégique et ambitieux visant à comprendre et à traiter les lymphomes. Ce partenariat majeur a été créé grâce à un écosystème de valorisation structuré et des réseaux permettant à la fois des ambitions nationales et un ancrage territorial de la recherche française. Cela s’inscrit dans notre volonté de soutenir des équipes d’excellence et d’établir des liens forts avec des partenaires privés » ajoute Pascale Augé, Présidente du Directoire d’Inserm Transfert.

 

Le projet ATLAS bénéficiera d’échantillons biologiques issus de la collection CeVi de cellules vivantes de lymphomes, mise en place par l’Institut Carnot CALYM. Cette collection unique comprend plus de 2000 échantillons, cliniquement annotés, issus de patients. Elle permet la réalisation de projets visant à la caractérisation fonctionnelle des tumeurs avec leur microenvironnement.

Une expertise clinique sera également apportée au projet via l’implication de cliniciens experts membres du LYSA (Pr. G. Salles, MSKCC ; Dr. G. Brisou, HCL Lyon ; Pr. C. Haioun, CHU H. Mondor, Paris ; Pr. F. Jardin, Centre H. Becquerel, Rouen).

« La collaboration mise en place au sein de l’Institut Carnot CALYM entre les cliniciens du LYSA et les chercheurs biologistes est une fantastique opportunité pour que ce travail ait une vraie réalité et un impact médical diagnostique voire théranostique pour le bénéfice du patient. Avec d’une part les précieux échantillons biologiques fournis par la collection CeVi, et d’autre part la forte implication de nos partenaires, notre projet prend un ampleur inégalée » souligne Bertrand Nadel.



A propos de l’Institut Carnot CALYM

L’institut Carnot CALYM regroupe des équipes de recherche académique, translationnelle et clinique ayant la capacité à conduire un développement complet de thérapies médicamenteuses ou d’outils diagnostiques pour le lymphome actuellement 1er cancer du sang et 6ème cancer mondial. Face à ce problème majeur de santé publique, les 20 entités de CALYM comprenant le groupe coopérateur LYSA (Lymphoma Study Association), sa structure opérationnelle de recherche clinique, le LYSARC, et 18 laboratoires de recherche publique, proposent une approche R&D unique depuis la recherche fondamentale jusqu’à l’évolution des standards de soin. CALYM est certifié ISO 9001:2015 pour la gestion et le suivi de ses activités de recherche partenariale et pour les activités liées à sa collection de cellules vivantes de lymphome CeVi.
CALYM est membre de la filière Carnot « Santé - Médicament » FINDMED, regroupant les Instituts Carnot pour le développement de médicaments.

www.expert-recherche-lymphome.org

 

A propos de Bristol Myers Squibb

Bristol Myers Squibb est une entreprise biopharmaceutique internationale dont la mission consiste à découvrir, développer et proposer des médicaments innovants qui aident les patients à surmonter des maladies graves.
Pour en savoir plus sur Bristol Myers Squibb, consultez BMS.com/fr ou suivez-nous sur YouTube et Twitter @BMSFrance.

 

A propos du Canceropôle Provence-Alpes-Côte d’Azur

Groupement d’intérêt public labellisé par l’Institut National du Cancer et soutenu par la Région Sud, le Canceropôle Provence-Alpes-Côte d’Azur rassemble les grandes Universités de la région (Aix-Marseille, Université Côte d’Azur), les hôpitaux universitaires (AP-HM, CHU de Nice), les deux Centres de lutte contre le cancer (Paoli-Calmettes à Marseille et Antoine Lacassagne à Nice), les organismes publics de recherche (CNRS, Inserm), au sein d’un large réseau institutionnel, associatif et industriel. Au sein de cette communauté, la mission du Canceropôle est de propulser les recherches et innovations anticancers, des découvertes fondamentales aux applications thérapeutiques au bénéfice des patients.

Pour en savoir plus : canceropole-paca.com

 

A propos de l’Inserm et d’Inserm Transfert

Créé en 1964, l'Institut national de la santé et de la recherche médicale, est le seul organisme public de recherche français entièrement dédié à la santé humaine. Il s’est vu confier, en 2008, la responsabilité d’assurer la coordination stratégique, scientifique et opérationnelle de la recherche biomédicale. Ce rôle central de coordinateur lui revient naturellement par la qualité scientifique de ses équipes mais également par sa capacité à assurer une recherche translationnelle, du laboratoire au lit du patient.
www.inserm.fr

Inserm Transfert, filiale privée de l’Inserm, est en charge de la valorisation et des innovations de l’Inserm en santé humaine et favorise les transferts de technologies sur le long terme selon les bonnes pratiques internationales. Fondée en 2000, Inserm Transfert SA gère sous délégation de service public l’intégralité de la valorisation et du transfert des connaissances issues des laboratoires de recherche de l’Inserm vers le monde industriel, de la déclaration d’invention au partenariat industriel et à la création d’entreprise. Inserm Transfert propose aussi ses services dans le montage et la gestion de projets nationaux, européens et internationaux, ainsi que l'accompagnement à la valorisation de la recherche clinique et des données/bases de données de santé. Dès 2009, Inserm Transfert et l’Inserm se sont dotés d’une capacité d’investissement pour financer la preuve de concept. Dès 2005 a été créé un fonds d’amorçage dédié aux sciences de la vie, Inserm Transfert Initiative.
www.inserm-transfert.fr

 

A propos du CIML

Fondé en 1976, le Centre d’Immunologie de Marseille-Luminy est un institut de recherche internationalement reconnu dans la discipline qui, dès sa création, a développé une organisation et des pratiques propres à favoriser la créativité et la prise de risque de ses chercheurs.
Du ver à l’homme, de la molécule à l’organisme entier, du physiologique au pathologique, le CIML aborde, sur nombres de modèles et d’échelles, tous les champs de l’immunologie contemporaine: la genèse des différentes populations cellulaires, leurs modes de différenciation et d’activation, leurs implications dans les cancers, les maladies infectieuses et inflammatoires et les mécanismes de la mort cellulaire.
Basé à Marseille, le CIML est une Unité Mixte de Recherche du CNRS, de l’Inserm et de l’Université Aix-Marseille qui comprend un effectif de 190 personnes, parmi lesquelles 160 scientifiques, étudiants et post-doctorants.

Plus d’informations sur www.ciml.univ-mrs.fr


Contacts

Institut Carnot CALYM : Amel Bouakaz, Responsable communication, amel.bouakaz@calym.org

Bristol Myers Squibb France : Gisèle Calvache, Responsable communication externe, gisele.calvache@bms.com

Canceropôle Provence-Alpes-Côte d’Azur : Clara Ducord, Directrice, canceropole-paca@univ-amu.fr

Inserm/ Inserm Transfert : Ingrid Hargot, Communication manager, communication@inserm-transfert.fr